Accélération IA : 300 millions de dollars levés par Groq
A l'origine d'une puissante architecture d'accélération pour algorithmes d'intelligence artificielle, la start-up californienne va pouvoir embaucher de nouveaux talents pour développer sa prochaine génération de circuits et de solutions IA.

Groq, start-up californienne à l'origine de circuits et de solutions d'accélération pour algorithmes d'intelligence artificielle, vient de lever 300 millions de dollars lors de son troisième tour de table financier, portant à 367M$ la somme totale récoltée depuis sa création. La société utilisera ces fonds pour continuer à embaucher des talents, développer sa prochaine génération de produits et attirer de nouveaux clients.

Groq exploite une architecture de traitement numérique originale, baptisée TSP (tensor streaming processor). Elle repose sur un seul gros coeur (26,8 milliards de transistors occupant 725mm² en technologie 14nm, soit l'équivalent d'un Nvidia V100 ou d'un Graphcore C2) contenant des centaines de blocs de traitement élémentaires et 220Mo de mémoire Sram gérant au total plus de 400.000 opérations MAC par cycle d'horloge. Globalement, le cœur se comporte en fait comme une architecture VLIW de 144x16 bits avec des instructions SIMD de 320 octets et un pipeline de 20 étages. Sans registres, caches ou prédiction d'embranchement, cet agencement entièrement déterministe fait reposer l'essentiel du travail de synchronisation sur le compilateur.