Tektronix lance des oscilloscopes jusqu'à 8 voies et 10 GHz
Après Keysight Technologies, c’est au tour de Tektronix de proposer des modèles au nombre de voies et à la bande passante toujours plus grands.

Un mois et demi après avoir introduit les oscilloscopes numériques d’entrée de gamme TBS1000C, l’américain Tektronix, le leader mondial en oscilloscopie et l’un des principaux fabricants en instrumentation électronique, vient de dévoiler la nouvelle série MSO 6 B, qui s’inscrit dans la tendance actuelle d’oscilloscopes au nombre de voies et à la bande passante toujours plus grands.

Les nouveaux modèles intègrent en effet 4, 6 ou 8 voies de mesure FlexChannel, pour une bande passante de 1 à 10 GHz et une fréquence d’échantillonnage de 50 Géch/s (2 voies) ou de 12,5 Géch/s (6 ou 8 voies), avec une résolution verticale de 12 bits, ainsi qu’une profondeur mémoire standard de 62,5 Mpoints.

Ce sont ainsi les premiers oscilloscopes du marché disposant de 8 voies et fonctionnant jusqu’à 10 GHz. Rappelons que la série MXR de l’américain Keysight Technologies proposait jusque-là de 8 entrées analogiques et d’une bande passante maximale de 6 GHz.

Parmi les autres originalités de la série MSO 6 B de Tektronix, le niveau de bruit est inférieur à 51,1 µV (à 1 mV/div et 1 GHz), ou à 1,39 mV (à 50 mV/div et 10 GHz), et les utilisateurs peuvent choisir le type de système d’exploitation (OS), entre Windows et Linux. Le fabricant étoffe également sa gamme de sondes TriMode avec l’introduction du nouveau modèle TriMode TDP7710 (10 GHz).

« Les conceptions électroniques embarquées deviennent de plus en plus sophistiquées en intégrant davantage de capteurs qui génèrent des quantités croissantes de données. Ces instruments répondent aux nouvelles exigences de test de ces systèmes et contribuent ainsi à faire progresser les technologies les plus avancées exploitées par les applications vidéo, de contrôle de mouvement et de détection 3D », réaffirme Chris Witt, vice-président et directeur général de Tektronix.