Semi-conducteurs : le WSTS prévoit une croissance en 2020 sauf en Europe et au Japon
En 2020, le WSTS prévoit une croissance dans les Amériques (12,8%) et en Asie-Pacifique (2,6%), tandis que des baisses sont prévues pour les ventes en Europe (-4,1%) et au Japon (-4,4%).

Les ventes mondiales de semi-conducteurs se sont élevés à 35 milliards de dollars en mai 2020, en progression de 5,8% par rapport au total de mai 2019 de 1,5% par rapport à avril 2020, selon le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics), l'organisme en charge des statistiques mondiales sur le marché des semi-conducteurs, relayées par la SIA (Semiconductor Industry Association), l'organisation professionnelle américaine du secteur. 

« Le marché mondial des semi-conducteurs a bien résisté aux perturbations économiques généralisées causées par la pandémie du Covid-19, mais il subsiste une incertitude importante pour les mois à venir », a déclaré John Neuffer, président de la SIA. 

Au plan géographique, les ventes ont augmenté d'un mois sur l'autre en Chine (5,8%), au Japon (2,8%) et dans les Amériques (1,9%), mais ont diminué en Asie-Pacifique, hors Chine (-1,7%) et encore plus nettement en Europe (-6,5%). Sur une base annuelle, les ventes ont augmenté de manière significative dans les Amériques (25,5%) et plus modestement en Chine (4,9%), en Asie-Pacifique, hors Chine (2,5%) et au Japon (1,5%), mais ont fortement diminué en Europe (-12,9%).

Selon les prévisions du WSTS, les ventes mondiales pour l'ensemble de l'année 2020 devraient croître de 3,3% à 426 milliards de dollars en 2020 (contre 412,3 milliards de dollars en 2019) et de 6,2% en 2021. Toujours sur l'ensemble de l'année 2020 (et par rapport à l'en passé), le WSTS prévoit une croissance dans les Amériques (12,8%) et en Asie-Pacifique (2,6%), tandis que des baisses sont prévues pour les ventes en Europe (-4,1%) et au Japon (-4,4%).