Téléphones mobiles : après trois ans d'existence, Essential jette l'éponge
Essential n'a pas trouvé les moyens pour commercialiser son produit Essential Phone, co-développé à Palo Alto, en Californie, et à Bengalore, en Inde, et elle a donc pris la décision de cesser ses opérations.

En octobre dernier, la société Essential, créée par Andy Rubin, le cofondateur d'Android, suite à une levée de fonds de 300 M$, avait le lancé "Project GEM" qu'elle présentait comme "une nouvelle expérience mobile" que ses équipes matérielles, logicielles et cloud ont élaborées et testées au cours des dernières années. Sa vision était d'inventer "un paradigme informatique mobile qui s'intègre de manière plus transparente aux besoins de style de vie des gens". Mais après voir poussé Gem "aussi loin que possible", elle n'a pas trouvé les moyens pour commercialiser son produit Essential Phone, co-développé à Palo Alto, en Californie, et à Bengalore, en Inde, et elle a donc pris la décision de cesser ses opérations.

Essential n’a pas survécu à l’échec de son premier smartphone, l’Essential Phone PH1. Uniquement commercialisé dans une poignée de pays (dont la France), le smartphone a subi des problèmes de logiciel et de conception, notamment du côté de l’écran tactile et de l’appareil photo, selon le site phonandroid.com.