NXP démocratise la reconnaissance faciale
Le néerlandais va échantillonner une solution de reconnaissance de visages et d'expressions économique basée sur l'un de ses microcontrôleurs hybrides à coeur Cortex-M7.

NXP Semiconductors a développé une solution de reconnaissance de visages et d'expressions basée sur un microcontrôleur - une première dans l'industrie selon le néerlandais. Cette conception s'articule autour d'un microcontrôleur hybride i.MX RT106F embarquant un coeur Cortex-M7 cadencé à 600MHz et faisant tourner le système d'exploitation FreeRTOS et le moteur de reconnaissance faciale à réseau neuronal OASIS de NXP. L'approche de NXP serait deux fois moins coûteuse à industrialiser que les solutions plus classiques bâties autour d'un processeur multicoeur associé à de larges mémoires externes, une gestion d'alimentation plus complexe et des circuits imprimés multicouches plus sophistiqués.