Dialog abaisse la consommation des circuits de gestion d'alimentation pour wearables
Intégrant, entre autres, de multiples régulateurs de tension à très faible consommation et un chargeur de batterie, les PMIC DA9070 et DA9073 réduisent de 25% l'empreinte sur la carte vis-à-vis d'une approche discrète.

Dialog Semiconductor introduit deux circuits de gestion d'alimentation à destination des wearables (montres connectées, bracelets de fitness, écouteurs sans fil...), mais aussi des applications domotiques (détecteurs de fumée, thermostats intelligents, serrures connectées...) et médicales. Tenant compte des fortes contraintes d'autonomie liées aux marchés ciblés, les DA9070 et DA9073 affichent une très faible consommation.

En particulier, pour chacun des régulateurs de tension (LDO et convertisseur buck) internes, le courant de repos est inférieur au microampère. Concrètement, ces deux PMIC (Power Management Integrated Circuit) intègrent un convertisseur abaisseur (buck) de 300 mA, trois régulateurs linéaires (LDO/commutateurs de charge) de 150 mA, un convertisseur élévateur (boost) de 4,5-18 V pour alimenter capteurs et afficheur, un chargeur de batterie programmable (500 mA max.) avec gestion de la voie d'alimentation (Power Path), un capteur de température, une interface I²C, un chien de garde et diverses fonctions de protection. Le DA9070 permet en sus de créer simplement une jauge de batterie grâce à ses circuits de surveillance du courant et de la tension. Le tout est logé dans un petit boîtier WLCSP-42 de 2,97x2,66 mm. Vis-à-vis d'une approche discrète, l'empreinte sur la carte serait réduite de 25%.