Quatrième trimestre consécutif de baisse pour le marché des smartphones
Samsung, le plus important fournisseur de smartphones en termes de part de marché, représentant 20,3% des livraisons au 3è trimestre 2018, a enregistré une baisse de 13,4% de ses ventes par rapport à la même période de l'an passé.

Selon les données préliminaires d'IDC, le trimestriel mondial de suivi des téléphones mobiles, les fournisseurs de smartphones ont livré 355,2 millions d’unités au troisième trimestre 2018, en baisse de 6% par rapport à la même période de l'année dernière. Il s'agit du quatrième trimestre consécutif de baisse sur le marché mondial des smartphones, ce qui soulève des questions quant à son avenir. IDC maintient que le marché renouera avec la croissance en 2019, mais il est trop tôt pour dire à quoi ressemblera cette croissance, explique le cabinet d'études.

Deux éléments sont apparus comme des facteurs majeurs au troisième trimestre. D'abord, Samsung, le plus important fournisseur de smartphones en termes de part de marché, représentant 20,3% des livraisons au 3è trimestre 2018, a enregistré une baisse de 13,4% de ses ventes à 72,2 millions d’unités par rapport au trimestre précédent. Ensuite, la Chine, qui est le plus grand marché pour la consommation de smartphones, représentant environ un tiers des expéditions mondiales, a également reculé pour le sixième trimestre consécutif.

Le numéro un mondial continue de ressentir une forte concurrence, en particulier venant de Huawei après son deuxième trimestre consécutif en tant que deuxième fournisseur mondial. En outre, des marchés en croissance tels que l'Inde et l'Indonésie, où Samsung occupe une position de leader depuis de nombreuses années, sont en train de voir une croissance rapide des marques chinoises telles que Xiaomi, OPPO et vivo.

Dans le même temps, le marché intérieur chinois affiche une baisse de 11% au premier semestre de 2018 (1H18) et a vu son déclin se poursuivre au 3è trimestre. Cependant, IDC s’attend à ce que cette baisse ralentisse, le marché devenant stable en 2019.

Concenant Apple, les nouveaux iPhone ont contribué à augmenter les livraisons du troisième trimestre à 46,9 millions d'unités, en hausse de 0,5% par rapport aux 46,7 millions d'unités de l'année dernière. Xiaomi a encore augmenté sa part de marché qui atteint désormais 9,7% de tous les smartphones livrés dans le monde au 3è trimestre 2018. Xiaomi poursuit son expansion mondiale avec des gains de parts de marché dans les pays où elle est présente, notamment en Inde et en Indonésie, et progresse sur les marchés européens comme l'Espagne.

OPPO, comme Samsung, a vu ses livraisons baisser d’une année à l’autre, mais à une échelle beaucoup plus réduite. Malgré cela, OPPO est resté le cinquième fournisseur en termes de part de marché avec 29,9 millions d’unités vendues au 3è trimestre 2018, en baisse de 2,1% par rapport à l’année précédente. À l'instar de quelques-uns de ses concurrents qui continuent de gravir les échelons des smartphones, OPPO commence à attirer de plus en plus l'attention sur certains de ses appareils les plus récents.