Lancement du projet européen de recharge rapide de voitures électriques Fast-E
L'implantation de 241 points de charge rapide pour véhicules électriques en Allemagne et 37 en Belgique sont prévus d'ici fin 2016. 30 autres stations de recharge seront créées dans le cadre d'un projet similaire en République Tchèque et en Slovaquie.

Le projet Fast-E, dédié à la recharge rapide de voitures électriques et co-financé par l’Union européenne, vient d'être lancé officiellement. Neuf entreprises y participent, dont Renault, à Berlin et à Bruxelles. L'implantation de 241 points de charge rapide pour véhicules électriques en Allemagne et 37 en Belgique sont prévus d'ici fin 2016. 30 autres stations de recharge seront créées dans le cadre d'un projet similaire en République Tchèque et en Slovaquie.

Ces 278 points de charge rapide, installés tous les 80 km sur les principaux axes autoroutiers allemands et belges, permettront aux utilisateurs de véhicules électriques de "faire le plein" en électricité et d’étendre le rayon d’action de leur véhicule. Le volume d'investissement de cette coopération soutenue par l'Union européenne est de quelques 18 millions d'euros.

Ces bornes multistandard de charge rapide seront installées dans quatre pays. Elles relieront les corridors allemands à ceux des pays voisins, via des prises de courant continu et alternatif. Les véhicules électriques, comme Renault ZOE, pourront récupérer jusqu’à 80% d’autonomie en 30 minutes. La densité du réseau, notamment en Allemagne, permettra aux véhicules électriques de parcourir de plus longues distances.

Sous la houlette de l’exploitant de bornes de recharge Allego, le projet Fast-E regroupe 9 entreprises, dont trois exploitants de bornes de recharge (RWE Effizienz, enviaM et Allego), quatre constructeurs automobiles (Volkswagen, BMW, Renault, Nissan Center Europe), DB Energie, une filiale de Deutsche Bahn, de même que la société hambourgeoise hySolutions, centre de compétences responsable de plusieurs projets d’infrastructures de recharge en vue de l’intégration de nouvelles techniques de propulsion au sein de la circulation urbaine.

Les bornes de recharge rapide installées dans le cadre du projet disposent des systèmes CCS (recharge combinée) et CHAdeMO pouvant délivrer jusqu’à 50 kW, de même que d’une prise type 2 d’une puissance de 43 kW. Le projet devrait se conclure en décembre 2017 avec la fin des études d’accompagnement, l’infrastructure de rechargement étant ensuite mise en service commercial.

Allego exploite des infrastructures de recharge de véhicules électriques en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. La société, installée à Arnheim et dotée de filiales en Allemagne et en Belgique, occupe une position neutre sur le marché, en qualité de simple exploitant agissant en fonction de la technique de recharge du fournisseur. Allego offre ainsi un maximum de flexibilité doublée d’une grande fiabilité dans la disponibilité des matériels de recharge. En matière de technique de recharge des véhicules électriques, l’accent est mis sur le maillage d’un réseau d’équipements de recharge rapide et normale. L'entreprise a déjà mis en service 86 bornes de recharge rapide sur les autoroutes néerlandaises, allemandes et belges.